et si on emprisonnait les français sans jugement, ni procès ? M. Guy Delcourt est d’accord.

Après avoir lancé officiellement le blocage des sites faisant l’apologie du terrorisme sans juge, ni procès, voici M. Guy Delcourt, député de notre chère Assemblée Nationale verrait bien ce blocage s’opérer sur les sites contenant des propos injurieux ou diffamatoires pour les élus.

Comprenez le message : « Nous, politiciens professionnels, ne tolérons pas la critique, ni la caricature, qu’elles soient sympathiques ou virulentes. Vous, citoyens, avez le droit de vous taire et de voter pour vos maîtres ».

M. Delcourt pourrait aussi bien proposer qu’on censure les affiches, les films, les articles de journaux ou les livres qui viennent démonter les politiciens. Ah, on me dit à l’oreille que M. Delcourt a déjà tenté le coup de la censure sur le livre Rose Mafia 2 qui allume certains politiciens du Nord Pas de Calais ! Ah mais je comprends mieux…

Ben oui, comme tu es au pouvoir, tu peux faire ton petit numéro de censeur et de réécriture de l’histoire. Pas bête, ça.

Que voulez vous, on a les hommes politiques qu’on mérite en France, voilà ce que donne 20 ans vie politique. Dommage que le cumul des mandats dans le temps n’existe pas ici bas.

Rappelons que pour les propos diffamatoires et injurieux, les tribunaux français fonctionnent très biens.

 

– Damien

3 réactions au sujet de « et si on emprisonnait les français sans jugement, ni procès ? M. Guy Delcourt est d’accord. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.