internet, surveillance de masse, télévision, loi travail… passez à l’action !

Je lisais encore dernièrement quelques  bons vieux articles sur l’espionnage généralisé des communications électroniques par les USA et sur le fait que notre monde se transforme en « Meilleur des Mondes » version Aldous Huxley.

On peut se plaindre de la politique d’espionnage de nos données personnelles par les USA.
On peut se plaindre de la complicité des grands acteurs étasuniens comme Microsoft, Yahoo, Apple ou Google dans cette surveillance de masse.
On peut se plaindre de la loi de Programmation Militaire et de la Loi Renseignement qui permettrent à notre propre pays de nous espionner comme de vulgaires malfrats,  sans aucun effet contre le terrorisme d’ailleurs (les mecs ne sont pas assez stupides pour être sur les réseaux sociaux et utilisent des téléphones “vieille génération” sans data, ni internet).
On peut se plaindre des programmes TV qui nous polluent le cerveau par leur débilité.

… et attendre que les choses changent, que les entreprises concernées ou les politiciens en place changent les choses.

Je vous le dis clairement : n’attendez rien d’autrui spontanément. Si vous voulez que les choses changent, vous devez commencer par changer vous-même.

Arrêtez d’utilisez iPhone ou Android, outils n°1 de l’espionnage de votre vie privée :  conversations professionnelles ou intimes, SMS, position GPS, photos, rien ne leur echappe. C’est mieux qu’une filature par la STASI ou le KGB.
Arrêtez d’utilisez Gmail, Hotmail ou Outlook pour parler à votre famille, vos collaborateurs ou stocker vos photos ou vos écrits. Utilisez des solutions simples, faciles et respectueuses de votre personnalité et de vptre intimité.
Arrêtez d’utiliser des outils fermés et incontrôlables comme Microsoft, OS X ou Android et passez aux systèmes et logiciels ouverts et propres (distributions GNU/Linux pour vos ordinateurs).
Arrêtez de regarder la TV : vous protegerez votre cerveau et arrêterez de faire gagner de l’argent à des chaînes comme Direct8 ou TF1. Si personne ne regarde, l’audimat chute.  Si l’audimat chute, l’argent généré par la pub chute et le programme s’effondre. Je n’ai plus les chaînes TV depuis 10 ans : personne n’est mort dans mon foyer. Mieux, on se parle pendant les repas et on regarde des films et séries que nous choisissons, pas que nous subissons. Faites une expérience, éteignez la TV pendant 10 jours.

Le gagne-pain de toutes ces entreprises est de vous vendre des trucs, tout le temps et à n’importe quelle condition. Si vous restez apathique, si vous continuez à être leur esclave, ces compagnies continueront à vous refourguer leurs mauvais produits ! Et vous serez encore soumis à leurs ordres.
Coupez-leur les vivres, arrêtez de leur donner de l’argent en leur vendant “votre temps de cerveau disponible”. Dites vous que vous n’êtes prisonnier de rien, pas encore en tout cas ! Vous êtes libre, ne l’oubliez pas. Donnez-vous de la liberté.

Je sais bien que le rêve mièvre de la consommation de masse nous endort et nous guide vers la facilité, tranquillement installé dans notre canapé Ikea, au chaud, devant la télévision Sony, l’iPad dans la main droite et le Mc Do dans la main gauche mais…

Il faut sortir de la matrice ! Tout n’est pas de « la faute de la société » : la société, c’est vous, c’est moi. Soyons acteurs du changement. Agir plutôt que subir. N’attendez pas une pseudo prise de conscience des autres pour vous sortir de la morosité. Rare seront les personnes qui le feront dans un but altruiste et généreux. Il faut changer également vos habitudes.

Les Youtubeurs qui ont sortis une vidéo commune contre la loi Travail ont lancé un mouvement d’opinion avec #onvautmieuxqueça: mais c’est dans la vraie vie,  au quotidien, qu’on change les choses,  en étant des millions dans la rue demain, jeudi 31 mars, par exemple. C’est en s’investissant dans une association également ou en participant à des réunions de quartiers pour donner ses idées et son point de vue sur la cité.

Il fait bousculer les gens en place depuis trop longtemps dans les partis actuels (LR, PS…). Donnez votre temps pour de jeunes partis qui ne demandent que ça. Ou aller dans les anciens partis pour mettre le désordre.

Vous l’aurez compris, à travers ce blog, j’ai exprimé mes doutes, mes craintes, mes colères. J’ai tenté de proposer des idées, des solutions, des alternatives… A un moment, ce sera vous qui ferez la différence. Vous et vous seul. Vous devez agir pour quelque chose de meilleur dans les semaines, mois et années à venir, pour vous, votre famille ou vos enfants, parce que c’est eux qui paieront l’addition si on ne bouge pas maintenant. La révolution virtuelle n’aura pas lieu : internet est un outil révolutionnaire, pas la révolution elle-même. Pour un monde meilleur, seul l’engagement compte, que ce soit au niveau famillial, associatif, politique et même au niveau de l’entreprise.

Il faut passer à l’action !
– Damien

6 réactions au sujet de « internet, surveillance de masse, télévision, loi travail… passez à l’action ! »

  1. Je ne suis pas d’accord avec tout. La télé offre des choses liées souvent à nos opinions pour répondre à la demande.
    Il y a des choses que j’aime regarder parfois pour réfléchir parfois justement pour voir des débilités. J’aime bien ça.
    J’aime parfois regarder les pubs ça me distrait, ce n’est pas pour autant que je cours chercher le produit vendu mais je trouve que certaines ont une véritable recherche de scénario, d’originalité.
    J’aime qu’il y ai une offre pour tout. J’aime que chacun puisse faire le choix de regarder ou non, d’acheter ce qu’ils veulent…
    Le tout est de faire que les gens soient informés et qu’il fassent leur choix en tout état de connaissance.

  2. @ papy:

    La télé répond effectivement à la demande, ou plutôt à une demande : celle du divertissement. Hors, je ne sais plus où j’ai lu ou entendu que le cerveau humain est très sensible au divertissement. Je ne sais pas non plus si cette affirmation est scientifiquement fondée, mais si elle l’est, cela ne serait pas surprenant lorsqu’on constate l’emprise des écrans sur nos vies.

    Je crois qu’il ne faut pas oublier le sens premier de “divertir”, qui doit avoir “détourner” comme synonyme et comme le dirait Jean-Marc Jancovici (sur un autre sujet), c’est la dose qui fait le poison.

  3. Tout à fait d’accord avec le contenu de “n’attendez rien d’autrui spontanément”, surtout en ce qui concerne la télévision. S’en défaire est la première action à entreprendre. On vit mieux sans TV.

    Par ailleurs, je viens de tomber sur un article qui montre la régression en marche de Facebook:

    Facebook s’inquiète que les utilisateurs partagent moins ?
    http://alireailleurs.tumblr.com/post/143153301713/facebook-sinqui%C3%A8te-que-les-utilisateurs-partagent

    C’est bon signe ! ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.