le navigateur Opéra racheté par des géants de l’internet Chinois

Suite à l’appel du pied de Cyrille sur le rachat d’Opera par des géants chinois. Je vais exprimer mon sentiment.

Tout d’abord, c’est un sentiment mitigé.

Opera est un bon produit, il a maintenant un futur avec 2 soutiens financiers. J’imagine que les acheteurs ont des plans et vont investir massivement. La pérennité du navigateur est assurée.

Or, c’est la Chine effectivement… Pas spécialement démocratique. Un peu comme notre pays en ce moment avec ces histoires de Loi Renseignement, État d’urgence permanent et magouilles parlementaires.

Pour le coup, je vais réinstaller Chromium en navigateur secondaire, Firefox étant de retour en numéro 1 parce qu’il faut qu’il conserve sa part de marché, il ne reste plus que ça en outil « grand public » Mozilla.

Après « sauvez Willy », je lance l’opération « sauvez Firefox »…

4 réactions au sujet de « le navigateur Opéra racheté par des géants de l’internet Chinois »

  1. J’ai arrêté de m’intéresser à Opera quand ça a plus ou moins coulé y’a un bout de temps déjà.
    Je ne suis pas fan des outils tout-en-un, genre SeaMonkey pareil, donc… no way.

  2. Je ne sais pas si ce rachat va vraiment améliorer les choses pour Opéra. Moi je ne l’utilise que rarement sur mon mobile mais pas sur ma, machine, je préfère continuer à faire confiance à Google. En plus, mes données ont toujours bien été sauvegardées et je n’ai jamais eu de soucis graves jusqu’à maintenant.

  3. Je crois que FF, s’il doit continuer, ne dépendra pas de ses utilisateurs.
    La MoFo a « tous les pouvoirs » de décision mais bon sans FF, plus de MoFo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.