le parti socialiste et les républicains, comme d’habitude, sont sur la même longueur d’onde pour limiter la démocratie

Le parti socialiste le parti les républicains se sont mis d’accord pour rendre public les signatures accordées pour un candidat à la présidentielle et les signataires devront envoyer eux-mêmes leur parrainage au Conseil Constitutionnel.

Avant, le candidat faisait signer un soutien et s’occupait lui-même d’envoyer ses 500 signatures. Là, le gars peut dire qu’il va soutenir le candidat et ne pas le faire. Les candidats avancent en aveugle.

Ainsi, on met la pression sur les élus qui verront leur nom apparaître publiquement en face des candidats à qui ils ont donné leur parrainage. Les moyens de rétorsion des partis face aux élus un peu trop libres sont nombreux : retrait de soutien officiel lors de la prochaine élection, arrêt de soutien financier pour la ville, la région ou tout projet… On voit le jeu malsain que les gros partis entretiennent face à des élus de terrain.

De plus, le temps de parole des candidats à la présidentielle devait être égalitaire pendant 5 semaines avant le vote : avec cette modification, le temps de parole égale est réduit à 2 semaines.

Donc le PS et le LR ont clairement phagocytés un pan de l’expression démocratique publique : on limite le temps de parole des petits candidats qui n’ont pas une machine électorale derrière eux, avec parti, copains journalistes et sponsors privés.

Certes l’élection présidentielle est la plus inutiles des élections car c’est le parlement qui vote les lois mais on voit bien que les partis usent et abusent de leur position dominante pour tout tenter afin de rester au pouvoir.

On aurait pu espérer des choses plus démocratiques comme le bulletin unique à toutes les élections, le vote à la proportionnelle lors des Législatives… Bref, rien de tout cela ici.

Ces gens ne méritent que les fourches. Et je reste modéré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.