plaidoyer pour internet et la transparence

« Je suis fondamentalement convaincu qu’Internet peut mettre fin à l’asymétrie de l’information qu’ont imposé les puissants au reste du monde. C’est le sens de notre combat. Un renversement des transparences : ce n’est pas à l’État de tout savoir de ses citoyens, mais aux citoyens de tout savoir de l’État »

– Julien Assange

Cette citation de Julien Assange résume ces 40 dernières années de cheminement de l’information.

Nous ne voulons plus que la parole politique soit dispensée par quelques aristocrates politiques, soutenus par des médias pseudo officiels financés par le monde de la banque, de l’armement, du BTP… vivant eux-mêmes de la commande publique

Nous ne voulons plus que l’Etat décide de projets comme le traité d’affaires TAFTA dans notre dos.

Nous ne voulons plus les cadeaux fiscaux de l’Etat aux plus grandes corporations de ce monde au dépens des contribuables.

Nous ne voulons plus être infantilisés par l’Etat qui nous explique que les services publiques coûtent trop chers alors que c’est la dette générée auprès des banques privées qui tue notre économie.

Nous ne voulons plus que les lobbys financiers écrivent les lois pour les députés.

Nous ne voulons plus d’un Etat qui part en guerre dans des pays étrangers pour sauvegarder les intérêts financiers de groupes privés qui exploitent les populations locales et leurs ressources minières et agricoles.

Nous ne voulons pas d’un Etat qui espionne ses citoyens pour empêcher les journalistes indépendants de faire leur travail et les citoyens de s’exprimer librement sur internet.

Nous voulons la transparence à tous les étages de la démocratie, de la mairie de quartier au sommet de l’Elysée.

Internet est notre outil, à nous les citoyens, c’est le seul que nous ayons pour demander des comptes ouvertement et directement à l’ensemble de nos élus.

Alors non, ne laissons pas internet devenir une télévision 2.0 avec la Loi sur le Renseignement, ne passons pas sous surveillance.

 

– Damien

2 réactions au sujet de « plaidoyer pour internet et la transparence »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.