quand je ne veux plus que mon téléphone soit “smart”

Je me suis trouvé récemment dans deux situations compliquées en 2 mois, avec un téléphone en bout de course au niveau batterie et l’absolue nécessité de communiquer avec des gens à distance. Quand votre situation se résume à une batterie qui ne tient qu’une journée et que votre problème tombe à 17h ou minuit, alors, tout se complique encore plus.

Etre trahi par un outil quand on en a le plus besoin, quand c’est une question de vie ou de mort, je sais maintenant ce que ça fait.

Je comprends la situation de pompiers, de sauveteurs ou des accidentés de la route : l’échange d’information est primordiale. Je dis oui à la technologie mais je dis attention aux usages qui nous détournent de l’usage premier de l’outil.

Un téléphone, ca sert à parler et envoyer des messages écrits (SMS) à distance. C’est un peu idiot à dire mais c’est son usage de base. On a rien inventé de mieux encore pour faire ça.

La résolution qui me vient tout de suite à l’esprit : ne plus se faire piéger.

Pour ne plus se faire piéger par un téléphone, on peut garder les mêmes habitudes et rajouter du matériel en ayant sur soi des batteries supplémentaires ou un chargeur en poche. On peut également changer ses usages et sa façon de se comporter.

Comme je ne me vois pas porter des affaires en plus et m’encombrer, ni chercher la première prise de courant toute la journée, je vais donc procéder à la seconde option : changement et simplification.

changer ses habitudes avec un téléphone

Dorénavant, je coupe les données, le roaming, et je passe le réseau mobile en 2G. J’éteins également le Wifi. Cela sous entend que je ne consulte plus mes emails sur mon téléphone, que je n’utilise plus d’applications – plus de Twitter, plus de Diaspora*, de flux RSS et navigation internet – et plus de calendrier synchronisé non plus.

En plus de faire du bien à ma batterie, je me fais du bien : je me déconnecte. Plus de notifications, plus de perte de temps et d’attention en journée sur les réseaux sociaux. Je gagne en sérenité et en concentration.

simplification

Mon BlackBerry Q5 tient maintenant 4 jours sans recharge. Oui, j’ai bien écris 4 jours. Je garde l’avantage du clavier physique que j’apprécie tant pour les SMS et la prise de notes dans Evernote, qui fonctionne hors ligne en Premium, et je peux toujours faire des photos avec un appareil de qualité.

J’utilise les rappels de calendrier pour de petites taches à effectuer dans la journée (prendre le pain, rappeler untel…) et la fonction réveil pour le matin.

Pour mon agenda, j’ai repris gout à l’agenda papier tout simplement.

conclusion

– un téléphone endurant pour les coups durs si nécessaire

– une gain personnel en concentration et en attention

– une baisse de ma consommation électrique, anecdotique à mon échelle individuelle mais c’est un début

– avec 36% de batterie ce matin, il va tenir encore 1 jour et 7 h.

 

_ Damien

 

 

 

 

9 réactions au sujet de « quand je ne veux plus que mon téléphone soit “smart” »

  1. Je peux comprendre. Mais dans ce cas, à quoi bon avoir un smartphone ?

    Dans mon cas, j’irais plus loin: à quoi bon avoir un téléphone ? (mon utilisation de cet appareil comme un vrai téléphone est anecdotique. Je l’utilise plus comme un terminal internet.)

  2. bonne question : une fois que mon “smartphone” actuel tombera en panne, je prendrais un téléphone basique, sans internet, ni applications, avec une batterie qui durera une semaine, voir plus. Un téléphone mobile de base quoi ^^

  3. C’est bien ce que je dis: de mon point de vue (le mien hein), ça n’a aucun intérêt.

    Après, toi peut-être.

    Pose toi dans ce cas la question suivante aussi : est-ce que ça vaut la peine, encore, d’avoir un abonnement mobile.

  4. sauf que dans mon cas, la possibilité de communiquer grâce à un mobile a été salvateur.

  5. Par abonnement, je veux parler d’abo mobile…

    Est-ce que ça ne vaut pas le coup de passer à une ligne de téléphone type mobicarte ?

    Si je n’utilisais pas internet sur mon téléphone, un numéro prépayé avec du crédit renouvelé tous les trois mois serait amplement suffisant.

  6. ah oui, je vois ce que tu veux dire ^^

  7. En gros, tu supprimes la partie “smart” pour n’utiliser que la partie “phone”.
    Tu sais qu’ils vendent des bons téléphones non smart à moins de 20 € ? :D

  8. Ha tiens, un blog dont les comm. sont après le formulaire.

    Sinon plutôt qu’un truc arnaque genre mobicarte, un simple forfait à 2 euros ou équivalent avec tel/SMS illim. ça passera.

    Tu feras des économies :)

  9. ça fait 5 ans que j’ai un smartphone (HTC Desire), ça fait 5 ans que je n’active la 3G, le wifi, le bluetooth… que quand j’en ai besoin, au bout de 5 ans je suis obligé de le recharger une fois par jour, souvent la nuit, pour être sûr d’avoir de la batterie le lendemain soir en cas de besoin.
    Il fonctionne encore bien même si il rame un peu et à moins de 10Mo de libre en interne.
    Je me pose aussi la question du prochain, est ce que je repars sur in smartphone ou pas. Je m’en sers principalement comme téléphone mais il devient compliqué (impossible?) de trouver un téléphone avec quelques jeux gratuit pour s’occuper à l’occasion (ah le serpent du 3310 me manque…). Rien que pour ça et le GPS de dépannage je pense que je serais obliger de reprendre un smartphone blindé de choses inutiles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.