se recentrer sur l’essentiel : basta les réseaux sociaux

Saoulé par les discussions et petitesses sur Twitter, j’ai décidé de passer en mode passif sur ce réseau social : compte encore ouvert mais plus de consultations là bas pour ma part, ca part trop dans tous les sens et je vois trop d’attitudes imbéciles, mensongères et malhonnêtes intellectuellement. Twitter est un champ de bataille permanent où la bêtise cotoie la mauvaise foi. Je vais donc arrêter de m’énerver et/ou de me désoler des choses.

Les dernières semaines ont été rudes avec les discussions sur le projet de loi El Khomri et son lot d’inepties, j’y ai laissé trop d’énergie.

J’ai ensuite fermé mon compte Medium. Inutile, mal rangé, sans classification des articles passés… c’est une plate-forme intéressante, j’ai fait des tests là-bas mais ça n’est pas pour moi au final. Là aussi, j’y ai lu beaucoup de choses, ai commenté, me suis fait ignoré ou zappé par certains posteurs.

Je m’aperçois que les réseaux sociaux sont quand même bien fréquentés par des gens qui racontent n’importe quoi, ne sourcent pas leurs informations et leurs écrits, se prétendent des cadors et, dès que la contradiction arrive (sourcée et explicitée elle), pètent un plomb, incapables d’argumenter, insultent, censurent ou vous passent en mode ignorer/silence.

Comme j’aime la joute verbale et convaincre, je le ferais dorénavant sur les articles de blogs sérieux ou de vive voie lors de discussions réelles. Causer sur les réseaux sociaux équivaut pour moi à causer au PMU, bref, pas mon truc, je dis stop.

Je reste sur Diaspora* où je trouve des réflexions et des choses intéressantes. Même si cela reste de l’entresoi, j’arrive à trouver des posts où on peut apprendre des choses et discuter un minimum.

Si vous me cherchez, je suis là donc.

 

– Damien

5 réactions au sujet de « se recentrer sur l’essentiel : basta les réseaux sociaux »

  1. J’ai fait pareil, il y a un an puis supprimé aussi G+ …. toutefois un truc me chagrine. On laisse de l’espace justement à « des gens qui racontent n’importe quoi, ne sourcent pas leurs informations et leurs écrits, se prétendent des cadors et, dès que la contradiction arrive (sourcée et explicitée elle), pètent un plomb, incapables d’argumenter, insultent, censurent ou vous passent en mode ignorer/silence. »
    cela dit, j’ai passé aussi des gens en ignoré pour ne pas perdre mon énergie à convaincre une personne déjà dans cet état.

  2. Iceman a pas tord, c’est épuisant.
    J’ai un compte Twitter peu actif, qui me sert principalement à balancer mes posts d* vers Twitter, rarement plus. Je me l’étais créé pour tester la passerelle et il est resté.

    Sur diaspora*, y’a quand même du mouvement. Trop peu pour être noyé, juste assez pour ne pas trop en rater. C’est assez cool pour moi. Y’a même des posts qui font éclater le nombre de commentaires !

  3. Y’a plus simple : faire une sélection de qui tu ajoutes dans une « timeline ».
    Ça permet de n’avoir que de l’intéressant, dans mon cas.
    Ou ne pas aller sur tous les réseaux sociaux, genre je ne vais pas sur Trollspora* :)

  4. oui, je refais régulièrement un tri sur Twitter mais je me rends compte que c’est un réseau social assez vain, on ne peut pas échanger.

    Tu n’apprécies pas Diaspora* ? Je le trouve assez correct pour ma part comme réseau, on peut argumenter au moins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.