comment créer sa campagne participative sur internet

Suite au retour de la Spirale, je republie certains billets. Ce billet est une prise de notes de la conférence de Nathael Pajani qui a animé la campagne de financement de Domotab.  Conférence tenue dans le cadre des 15èmes Journées du Logiciel Libre (Lyon) le samedi 12 avril 2014.

_______________

1)  faire des dons à un blog ou une association, c’est possible

Les plus connus sont Flattr et Paypal : ce sont outils qui simplifient le financement et permettent d’assurer un fonctionnement dans le temps. On peut prendre les exemples de wikipedia et de framasoft.

2) Quel est l’intérêt de faire financer le projet par le biais d’une campagne participative ?

Cela permet :

– de se faire connaître du grand public

– d’avoir un retour en créant une communauté qui se fédère autour de votre projet

– de récolter des fonds, évidemment, pour lancer son projet.

– de préparer une autre campagne de financement

3) Quelles sont les plate-formes existantes ?

– Kickstarter, le plus connu

– Ululu (fr)

– kisskissbang

– Indiegogo

Ces plate-formes prennent de 7 à 12% de commission au passage. Si ça ne marche pas, les fonds reviennent aux particuliers. Indiegogo, par contre, propose de récupérer les fonds engagés par les souscripteurs, même si le niveau final n’est pas atteint. Par contre, Indiegogo prend une plus grande commission si la campagne n’atteint pas le palier de 100%.

Elles amènent une visibilité sur une site accessible, à destination des professionnels et du grand public.

Attention donc au choix de la plate-forme au départ.

Alternatives libres : 

– Selfstarter

Pas simple à installer. Pas simple a diffuser car on est tout seul. Peut être à utiliser en complément lors de sa campagne ?

Pour les logiciels, une plate-forme dédiée existe : OpenFunding

Les développeurs demandent de l’argent selon les fonctions à développer : les gens paient selon ce qu’ils veulent voir développer en priorité.

4) Et en pratique ?

– il faut commener par choisir sa plate-forme (indiegogo permettra de réussir sa campagne, c’est-à-dire de la conclure même si la totalité des fonds n’est pas récoltée, pas les autres).

– il faut choisir une durée et un objectif. La durée peut être repoussée en cours de campagne : il est parfois dommage d’arrêter sa campagne alors que la levée de fonds atteint 90%.

– Il faut penser aux contreparties données aux souscripteurs selon le montant donné : il est intéressant de créer des paliers de contribution qui permettront aux souscripteurs d’avoir des bonus ou des choses inédites, pour les remercier de leur participation financière. En cas de cadeaux ou goodies, attention aux frais de port. En cas de produits finis offerts, attention aux taxes ! L’intérêt est d’offrir quelque chose qui coutera moins que ce que la personne offre comme fonds.

– Il faut ensuite s’assurer de bien presenter le projet, le produit et l’equipe. Pour la présentation du projet, penser à faire court et accrocheur : il faut vendre le produit sur le site de campagne, il faut donner envie aux gens de participer !

– il faut également penser à mettre en place un site annexe où le produit sera présenté dans son entiereté, dans son aspect le plus technique. Pas sur la plate-forme de financement.

– L’intérêt, avant de lancer sa campagne participative, c’est d’être déjà connu avant.

5) Pendant la campagne ? 

Il faut faire vivre la campagne et avoir un maximum de temps pour la faire vivre le mieux possible.

Le site annexe devra être mis à jour quotidiennement ou presque. Il faudra du temps pour répondre aux commentaires sur le site participatif et sur le site annexe. Si vous le pouvez, faites que d’autres sites parlent de vous et de votre projet. Il faut publier et faire publier de l’information sur votre projet. Les réseaux sociaux seront également très sollicités pour faire parler de votre campagne.

6) L’après campagne

Une fois la campagne terminée et 100% des fonds atteint, il faudra continuer à informer vos souscripteurs et le public de l’avancement du projet via le site annexe. Il ne faut pas laisser les contributeurs dans le vide.

Conclusion

Les plate-formes amènent une visibilité très forte. les premiers à vous soutenir seront les membres de votre entourage, amis, familles, collègues, afin d’attirer d’autres cercles, d’autres publics et de déclencher une meilleur visibilité dans le site participatif lui-même.

L’intérêt de lancer une campagne doit être mesurée : cela prend du temps, beaucoup de temps sur une période plus ou moins courte, c’est un réel effort à fournir pendant la période. On lance pas une campagne pour 500 €…