un réseau social différent : Diaspora* (1/2)

je ne suis pas très « réseau social » et pourtant je n’ai jamais autant mis les pieds dedans.

J’ai eu une page Facebook, que j’ai désactivée, puis réactivée, puis abandonnée : je me dis que Facebook est le meilleur moyen de toucher du monde, c’est mon petit côté évangélisateur. Puis je me dis qu’utiliser FB est le meilleur moyen d’alimenter le loup. Alors, j’ai renoncé à l’utiliser.

Quant à Twitter, ce réseau social dégénère : billets sponsorisés, pub et photos taguées sont des nouveautés qui me déplaisent au plus haut point. Je sens que mes heures sont comptées sur ce réseau.

Donc je viens de tester coup sur coup 2 réseaux sociaux. Voici le 1er :

Diaspora*

Le premier, Diaspora*, est visuellement un Facebook-like, quoique plus clair et moins surchargé, mais sa construction et sa mentalité sont radicalement différentes :

  • Ce réseau accorde une grande importance à la protection de votre vie privée. Il ne revend pas vos données, n’affiche pas de pub et autorise les pseudonymes.
  • De plus, Diaspora* est décentralisé : vous choisissez le serveur qui va stocker votre page, voir, vous pouvez l’héberger sur votre propre serveur.
  • Pour terminer, le code source de ce réseau est libre : il est consultable et modifiable gratuitement.

Comme vous le voyez, nous sommes loin, très loin d’un Facebook ou d’un Google+ qui ne respecte pas vos données en les utilisant pour les revendre, qui s’approprient vos photos personnels pour leurs propres pubs ou les revendre à des tiers et capturent vos données sur leurs serveurs.

Comme vous l’aurez compris, je vous invite à quitter Facebook et Google+ pour vous réapproprier vos vies digitales.

On se retrouve donc sur Diaspora* !

 

– Damien