la dictature avance en France, merci à nos braves politiques français

Le Parti Socialiste reprend donc une à une les idées de l’UMP concernant la censure d’internet ainsi que le contrôle des citoyens.

A vouloir combattre le terrorisme, la France calque donc ses lois sur celle des gouvernements les plus durs contre la liberté d’expression, tout en  abandonnant le droit à la justice : ce sont maintenant des instances guidées par le pouvoir executif, le gouvernement donc, qui censurent la parole sur internet, pas la justice.

Les politiciens, pour occuper le territoire médiatique, nous explique que nous sommes en guerre contre le terrorisme, que l’étranger est l’ennemi et qu’ils mettront en place tous les dispositifs en place pour nous protéger. Pour protéger leur propre caste aussi d’ailleurs.

1) quel groupe de citoyens a demandé à ce gouvernement de lancer des lois de censure ? Aucun. Les politiciens s’autosaisissent, décident sans demander leur avis aux citoyens. Ces lois les arrangeront bien à un moment.

2) d’après eux, nous sommes en guerre, mais contre qui  ? Quel état et dangers ultimes nous menacent pour que 66 millions d’invidus renoncent à leur liberté et leur vie privée ? Combien de morts ces 5, 10, 20 dernières années pour détruire le pouvoir judiciaire et le remplacer par des condamnations directement déclarées par le gouvernement ? Si 200 morts en 20 ans à cause de malades mentaux ‘obligent nos politiques’ à prendre des décisions aussi radicales alors soit je ne comprends rien à la politique/géopolitique, soit les hommes politiques ont un but inavoué à faire de telles choix, aussi liberticides, injustes et illégaux, illégaux dans le sens « non votées » par les citoyens mais votées par eux-mêmes sans nous consulter.

3) maintenant que sont en place des lois comme la loi de programmation militaire et  le blocage administratif de sites internet, que se passera-t-il si un pouvoir raciste, violent et fasciste était élu en France ? En Grece, le mouvement néo nazi Aube Dorée a eu des députés et des eurodéputés. D’élection en élection, les FN progresse à cause de la nullité successive du RPR, UMP et PS au pouvoir, incapables de proposer des solutions crédibles contre le chomage, incapable d’empêcher la casse de l’outil de production industrielle en France, incapable de proposer des élections législatives proportionelles, incapables de faire participer les citoyens à la vie politique, mais prêts à laisser les banques, les entreprises et les personnes les plus riches de notre pays à utiliser tous les recours possibles – évasion fiscale, niches fiscales, défiscalisation amicale – pour échapper à l’impôt, cet outil de cohésion sociale.

Je repense à une série de tweets de Numendil lue la semaine dernière :

– Quand ils ont décidé de surveiller le WEB, j’ai pas gueulé parce que j’avais rien à cacher. 1/x

– Quand ils se sont dit qu’il fallait civiliser l’espace qu’est Internet, je n’ai rien dit, j’avais rien à cacher 2/x

– Quand ils ont commencé à installer des systèmes de collecte massive de données, j’ai rien dit, j’avais rien à cacher 3/x

– Quand les révélations de Snowden ont éclaté, je m’en fichais, j’avais rien à cacher 4/x

– Quand j’ai appris que ma XBox pouvait voir et entendre tout ce que je faisais, je n’ai rien dit, j’avais rien à cacher 5/x

– Quand j’ai appris que ma TV connectée enregistrait chaque geste et chaque parole, je n’ai rien dit, j’avais rien à cacher 6/x

– Mais quand toutes mes données ont été transmises á ma banque, mon assurance, mon employeur et une pléthore de tiers, 7/x

– J’étais pas d’accord et je me suis rendu compte que si, j’avais des choses à protéger…

Quand un gouvernement devient fou et a un tel désir de contrôle sur sa population, c’est à ce moment là qu’il faut se dire que quelque chose ne tourne plus rond dans notre pays.

– Damien