ce qui a tué Thunderbird

Thunderbird est un client email. Un client email, c’est un truc de vieux, un outil inconnu de la plupart des gens qui consultent leurs emails sur le web via leur portail (gmail, hotmail, yahoo…). De plus, les emails sont maintenant majoritairement consultés sur les mobiles. Et sur ces mêmes mobiles, les emails sont remplacés par les messageries instantanées de type Whatsapp, Viber ou Facebook Messenger.

Alors oui, quel futur pour un client mail ? Quel intérêt d’avoir un client lourd installé sur son ordinateur ?

A titre personnel, oui, j’utilise Thunderbird. Il me permet de consulter mon compte perso, mon compte Spirale Digitale, mon compte utilisé pour Stop TAFTA Lyon, mon compte poubelle… Qui s’impose une telle gymnastique ?

Thunderbird n’est donc pas relié aux messageries instantanés, ni connectés aux outils en ligne de type Google Drive ou Owncloud et synchroniser un calendrier est un peu compliqué pour les néophytes. Sa mort programmée ne me surprend pas vraiment.

Malgré 10 millions d’utilisateurs, cet outil va certainement s’arrêter : si chaque utilisateur donnait un euro par an, ce client serait le meilleur du monde. Mais la culture du libre oublie trop souvent qu’il faut passer par la case paiement. A bon entendeur.

A ce propos, Openmailbox attend vos dons pour continuer en 2016.