traquer les chômeurs et surtout les contrats bidons de l’État avec Microsoft ?

Je lisais ce matin que le gouvernement avait l’intention de surveiller les comptes en banque des chômeurs, ces dangereux criminels qui ont provoqué la crise financière de 2008, creuser la dette publique à eux tout seuls et qui font exprès de se retrouver sans travail, eux, les vilains profiteurs du système…. De la mauvaise graine quoi.

Je propose au gouvernement de plutôt surveiller les comptes bancaires de certains multinationales qui « oublient de payer » leurs impôts via des paradis fiscaux. Ce sera plus productif. 80 milliards par an, c’est dommage de louper ça.

J’invite également le gouvernement à faire le ménage dans ses contrats passés en douce avec Microsoft, que ce soit pour l’armée et dernièrement pour les ministères du Travail, de la Santé et de la Jeunesse et des sports… Enfin, quand je dis « dernièrement », c’est plus ou moins faux car ces contrats ont été signés en douce, en toute discrétion. Si c’est un appel d’offre public, il aurait dû être notifié dans le Journal Officiel. Or, on ne retrouve rien. Bizarre.

Outre le fait que nos administrations utilisent des outils privateurs, fermés et incontrôlables, j’imagine que les données de l’Etat, nos données donc, seront stockés sur le cloud de Microsoft, sur Onedrive. Donc en accès direct pour les USA et ses services de renseignement. Brillant, non ?

La même bêtise qui avait poussée l’armée française à signer un contrat avec Microsoft se perpétue donc avec de nouveaux ministères.

On n’entend pas trop les Gaullistes et autres « patriotes » de tout bord quand il s’agit de jeter la souveraineté nationale numérique à la poubelle.

Le mandat de F. Hollande sera donc l’un des pires concernant les atteintes à la vie privée et à l’espionnage des citoyens, ça mérite une petite médaille ?

– Damien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.